L’histoire de la VHS

L’histoire de la VHS

Le magnétoscope VHS a fait partie intégrante du salon pendant une vingtaine d’années, dans les années 1980 et 1990. C’était formidable de pouvoir enfin enregistrer ses films préférés pour les revoir quant on le souhaitait.  Enfant, dès qu’un film avec Louis de Funès passait à la télévision, je ne manquais jamais de l’enregistrer ! Je vous propose de découvrir l’histoire de cette fameuse cassette VHS, et du magnétoscope.

 

VHS
Cassette VHS de l'intérieur

 

VHS, pour Video Home System

Au début des années 1970, les ingénieurs japonais de JVC travaillent sur une nouvelle norme pour la vidéo, nommée VHS, avec la collaboration de Sony. Finalement, Sony décide finalement de travailler sur sa propre norme (Betamax). C’est finalement en 1976 que le premier magnétoscope VHS arrive sur le marché japonnais : le HR 3300. Les signaux vidéos sont enregistrés sur une bande magnétique de 1/2 pouce. Une cassette VHS affichait 240 lignes, tandis que le DVD a une résolution de 720×576 ! Le bond technologique était flagrant. L’audio n’était pas le point fort de la VHS, les toutes premières cassettes restituaient le son en mono !

 

 

VHS
Premier magnétoscope VHS de JVC : le HR 3300

 

La guerre des normes

Dans les années 1970, 3 constructeurs s’affrontent pour imposer leur norme : Philips et son V2000, Sony et son Betamax, JVC et sa VHS. C’est le format Betamax qui offre la meilleur qualité d’image. Sony était persuadé que JVC renoncerait à sortir son propre format après avoir vu la prouesse du Betamax. Philips se retira très vite de la course à cause de problèmes techniques. Quel était donc l’avantage de la cassette VHS ? La durée d’enregistrement. En effet, la VHS était plus adaptée pour enregistrer les films de longue durée. On pouvait ainsi acheter dès le début des cassettes de 2h.

 

VHS
Source : Wikipedia

 


La question du droit d’auteur

On parlait déjà de droit d’auteur à cette époque ! L’arrivée du magnétoscope n’a pas été vu d’un bon oeil par l’industrie du cinéma. Une bataille juridique s’est engagée entre Universal et Walt Disney contre Sony et son Betamax dès 1976. En 1979, la cours donna raison à Sony, pour revenir sur cette décision en 1981. Sony porta alors l’affaire devant la Cour suprême des États-Unis. Finalement, en 1984, la Cours suprême statua que le fait d’enregistrer une émission pour la regarder plus tard n’était pas illicite. Entre temps, les films étaient devenus disponibles à la vente en cassettes, ce qui rapportaient d’énormes bénéfices à l’industrie du cinéma !

 

La mort du magnétoscope

La VHS s’est imposé dans les foyers jusque dans les années 2000, pour laisser ensuite place au support DVD. Il faut cependant attendre 2003 pour que les ventes de lecteurs DVD dépassent celles des magnétoscopes.

2 réactions au sujet de « L’histoire de la VHS »

  1. Bonjour,

    je souhaiterais savoir combien valait une cassette vhs à l’achat dans les années 80

    je me souviens d’un prix de 500 francs pour une cassette vidéo du film THE ROSE

    pouvez vous me confirmer le prix de l’époque

    avec des amis nous parlions de notre jeunesse et de l’évolution et baisse de certains prix, je me suis rappelée de ce prix pour ce film que je voulais offrir, mais qui était tellement cher (500 francs) au final, je ne l’avais pas acheté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *